Billes en polyéthylène a haute densite' (hdpe)

Billes en matériau thermoplastique extrêmement légères, disponibles dans troi versions (à haute/basse densité et poids moléculaire ultra-élevé ). Le Polyéthylène à haute densité présente de meilleures caractéristiques mécaniques. Bonne résistance à l'abrasion et aux chocs. Excellente résistance à la corrosion et aux radiations, isolant électrique.
Secteurs d’emploi
Dispositifs anti-évaporation, anti-odeur. Adaptées aux applications en flottement. Utilisées dans l'industrie électronique, pharmaceutique, médicale.
Dénomination du matériau
Nom technique
Nom d'usage commun
Abréviation
Formule moléculaire
Polyéthène à haute densité
Polyéthylène à haute densité
HDPE
(C2H4)n
Caractéristiques physiques / mécaniques / thermiques / électriques / magnétiques
Propriété
Symbole
U.d.M.
Type
Remarques
Valeurs
Densité
δ
[g/cm3]
Physique
Temp. ambiante
0,96
Module de Young
E
[MPa]
Mécanique
-
962
Coefficient de frottement
µ
-
Mécanique
Temp. ambiante
0,30
Absorption d'humidité
Aw
%
Physique
24 h
0,06
Coefficient d'expansion thermique linéaire
α
[10^-6/ºC]
Thermique
(ΔT=0-100°C)
138
Conductibilité thermique
λ
[W/(m·K)]
Thermique
Temp. ambiante
0,39
Résistivité de volume
ρ
[Ω*m]
Électrique
-
> 10^13
Perméabilité magnétique relative
µ
-
Magnétique
Diamagnétique
<~1
Caractéristiques techniques des billes
Propriété
Type
U.d.M.
Valeurs
U.d.M.
Valeurs
Dureté
Mécanique
[Shore D]
60 - 73
-
-
Charge élastique par compression
Mécanique
[MPa]
20 - 32
[psix10^3]
2,9 - 4,6
Températures d’exercice
Thermique
[ºC]
-30 / 70
[ºF]
-22 / 158
Diamètres et Degrés pouvant être fournis
Diamètres (min/max)
U.d.M.
Diamètres (min/max)
U.d.M.
Degré de précision (ISO 3290)
1,500 - 100,000
[mm]
1/16 - 4
["]
0 - I - II - III - IV - V
Résistance à la corrosion
Excellente résistance aux acides, aux alcools, aux bases, aux esters, à l'essence, aux graisses et aux huiles. Résistance modérée aux hydrocarbures aliphatiques et aromatiques, aux huiles minérales, aux agents oxydants. Ne résistent pas aux hydrocarbures halogénés.
Révision n.9