Billes en peek

Billes en matériau thermoplastique semi-cristallin à hautes prestations, elles présentent des caractéristiques mécaniques et de stabilité dimensionnelle élevées, une excellente résistance à l'usure, à l'abrasion, à la corrosion, aux températures élevées et aux radiations gamma. La résistance aux températures élevées est inférieure sous charge. Non stables aux UV.
Attention : l'aspect chromatique des billes peut être sujet à variation.
Secteurs d’emploi
Roulements, pompes et vannes spéciales, composants de l'industrie chimique, électronique et mécanique lorsque des caractéristiques mécaniques et de résistance à la corrosion élevées sont requises.
Dénomination du matériau
Nom technique
Nom d'usage commun
Abréviation
Polyétheréthercétone
PEEK
PEEK
Caractéristiques physiques / mécaniques / thermiques / électriques / magnétiques
Propriété
Symbole
U.d.M.
Type
Remarques
Valeurs
Densité
δ
[g/cm3]
Physique
Temp. ambiante
1,29
Module de Young
E
[MPa]
Mécanique
-
3975
Coefficient de frottement
µ
-
Mécanique
Temp. ambiante
0,29
Absorption d'humidité
Aw
%
Physique
24 h
0,44
Coefficient d'expansion thermique linéaire
α
[10^-6/ºC]
Thermique
(ΔT=0-100°C)
57
Conductibilité thermique
λ
[W/(m·K)]
Thermique
Temp. ambiante
0,28
Résistivité de volume
ρ
[Ω*m]
Électrique
-
> 10^13
Perméabilité magnétique relative
µ
-
Magnétique
Diamagnétique
<~1
Caractéristiques techniques des billes
Propriété
Type
U.d.M.
Valeurs
U.d.M.
Valeurs
Dureté
Mécanique
[Shore D]
82 - 88
-
-
Charge élastique par compression
Mécanique
[MPa]
120 - 250
[psix10^3]
17 - 36
Températures d’exercice
Thermique
[ºC]
-50 / 250
[ºF]
-58 / 482
Diamètres et Degrés pouvant être fournis
Diamètres (min/max)
U.d.M.
Diamètres (min/max)
U.d.M.
Degré de précision
1,500 - 100,000
[mm]
1/16 - 4
["]
0 - I - II - III - IV - V
Résistance à la corrosion
Les billes en PEEK résistent au contact avec la plupart des solvants (composants organiques, sels, huiles), avec l'eau chaude et avec la vapeur à haute température. Elles sont attaquées par les acides forts (acide nitrique concentré, acides sulfuriques), par les halogènes et par certains hydrocarbures aromatiques.
Révision n.7